lundi 5 septembre 2016

Les Saoudiennes Demandent l’Arrêt du Gardiennage : une campagne contre la domination des hommes.



Des Saoudiennes ont lancé il y a quelques semaines une campagne visant à mettre fin contre leur situation de dépendance totale vis-à-vis des hommes.

Cette initiative, menée sur les réseaux sociaux, a été lancée par Human Rights Watch et met en lumière la nature oppressive du système qui oblige les femmes d’être supervisées par un homme pour toute prise de décision importante. A ce jour, plus de 170.000 tweets joint du Hashtag #TogetherToEndMaleGuardianship 

(#EnsemblePourMettreuntermeauGardiennagedesHommes) ont été posté sur le réseau social à l’oiseau bleu, selon Voactiv.
 
Plus de 140.000 messages postés sur Twitter

Très vite, la campagne a trouvé son public en Arabie Saoudite, où il a été massivement relayé avec le hashtag (LesSaoudiennesDemandentl’ArretduGardiennage).140.000 tweets ont été postés depuis son lancement et il figure depuis, tout comme sa version anglaise, dans les sujets les plus discutés sur Twitter là-bas.

Permission du gardien

La campagne est par ailleurs accompagnée de plusieurs petits films animés produits par Human Rights Watch. On y voit toutes les conséquences de ce système, notamment le fait qu’une femme ait besoin de la permission de son gardien, qui peut-être son père, son mari voir même son fils, pour pouvoir travailler, voyager ou étudier.
«En Arabie Saoudite, la vie d’une femme, de sa naissance à sa mort, est contrôlée par un homme. Chaque Saoudienne doit avoir un gardien homme, la plupart du temps son père ou son mari, mais dans certains cas un frère ou un fils, qui a le pouvoir de prendre de grandes décisions en son nom», rappelle l’ONG dans son communiqué.
Reste à savoir si la campagne portera ses fruits ou si elle échouera à trouver écho auprès du gouvernement, comme l’initiative Women2Drive de 2011, qui visait à autoriser les femmes à conduire.
Source : sites web

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire