jeudi 15 septembre 2016

Espagne - 14 septembre 2016 : Barcelone accueille les Bateaux des Femmes pour Gaza pour leur voyage inaugural.



Du 12 au 14 septembre, les voiliers Amal-Hope et Zaytouna-Oliva seront amarrés au quai Bosch i Alsina, dans le port de Barcelone, où divers événements (concerts, conférences, ateliers non-violents, parade de rue et visite des bateaux) auront lieu pour dire au-revoir aux femmes qui vont partir briser le blocus de Gaza.
Selon Laura Arau, de Rumba a Gaza, le partenaire de Women Boat to Gaza - Bateau des Femmes pour Gaza (WBG) en Espagne, partir de Barcelone a un sens particulier pour la communauté sur place. "Notre ville est jumelée à Gaza depuis 1998, pourtant nous n'avons jamais pu nous rendre visite," dit-elle. "Nous voulons que nos sœurs à Gaza sachent que nous ne les oublions pas et qu'avec ces bateaux et ces femmes, nous leur envoyons un message d'espoir, d'amour et de solidarité."
Les bateaux partiront le 14 septembre pour Ajaccio, en Corse, puis feront route vers un autre port de méditerranée occidentale avant d'atteindre les côtes de Gaza début Octobre.
Pour l'étape Barcelone-Ajaccio, la liste des passages comprend Malin Björk, membre suédoise du parlement européen ; Zohar Chamberlain Regev, une israélienne qui vit en Espagne et Ann Wright, colonel de l'armée US à la retraite et ancienne diplomate qui a démissionné en 2003 en opposition à l'invasion de l'Irak.
Les participantes,qui diffèrent à chaque étape du voyage, représentent plus de 15 pays sur 6 continents. Cependant, comme l'explique Zohar Chamberlain Regev, qui préside le comité de pilotage de WBG, "alors que nous venons de milieux culturels et professionels très différents, nous partageons toutes un lien commun. Nous estimons que le blocus de Gaza et l'occupation de la Palestine sont absolument inacceptables. Et tant que les gouvernements continueront d'ignorer cette crise politico-humanitaire, nous, en tant que citoyens de bonne volonté, nous n'avons pas d'autre choix que de continuer nos tentatives de briser ce blocus inhumain."

Source : Freedom Flotilla
Traduction : MR pour ISM

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire