samedi 9 janvier 2016

COREE DU NORD : Arme nucléaire et indépendance nationale - « La situation internationale actuelle ressemble à la loi de la jungle » dans laquelle « seuls les plus forts survivent » (KCNA)



Face au Bloc impérialiste américano-atlantiste, l’indépendance nationale passe par la possession de l’Arme nucléaire et le dissuasion nucléaire « du faible au fort » (selon les théories du général français Gallois, père de la stratégie nucléaire française sous de Gaulle). La Corée du Nord (RPDC) nous le rappelle en ce début 2016, alors que ce petit pays accède au rang de puissance nucléaire. Un rappel à méditer en particulier en Afrique …
« Le sort de Saddam Hussein en Irak et celui de Mouammar Kadhafi en Libye montrent ce qui arrive lorsque des pays renoncent à leurs ambitions nucléaires », a déclaré vendredi la Corée du Nord, justifiant ainsi son programme nucléaire militaire. Pyongyang estime que son récent essai nucléaire est « un grand événement » qui « donne à la Corée du Nord une capacité de dissuasions suffisante pour protéger ses frontières contre toutes les forces hostiles, dont les Etats-Unis », déclare un commentaire publié par l'agence de presse officielle nord-coréenne KCNA.
« LA SITUATION INTERNATIONALE ACTUELLE RESSEMBLE A LA LOI DE LA JUNGLE » (KCNA)
« L'Histoire montre qu'une puissante dissuasion nucléaire est l'épée la plus forte pour déjouer les agressions étrangères », souligne le commentaire. Pyongyang a effectué mercredi un nouvel essai nucléaire, le quatrième, et affirme qu'il s'agissait du test d'une bombe à hydrogène ou bombe H, technique qui permet de construire des engins beaucoup plus puissants que les bombes atomiques ou bombes A qu'a précédemment fait exploser la Corée du Nord. « La situation internationale actuelle ressemble à la loi de la jungle » dans laquelle « seuls les plus forts survivent », poursuit le commentaire de KCNA. « Le régime de Saddam Hussein en Irak et celui de Mouammar Kadhafi n'ont pas pu échapper au destin de la destruction après avoir été privés des bases de leur développement nucléaire et avoir abandonné leurs programmes nucléaires avec leur propre accord », rappelle le texte.
UNE VERSION NORD-COREENNE DE LA « DISSUASION DU FAIBLE AU FORT » INSPIREE DE LA FRANCE GAULLIENNE
La République populaire démocratique de Corée (RPDC) développe donc une juste politique d’indépendance nationale, basée sur la dissuasion nucléaire, qui est un intolérable défi à l’impérialisme américain, les médias de l’OTAN la discréditant en « provocation ». Une politique en fait basée sur une version nord-coréenne de la « dissuasion du faible au fort », théorisée par notre ami le Général Gallois pour la France du général de Gaulle …
LUC MICHEL / PCN-INFO

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire