jeudi 20 octobre 2011

Kadhafi assassiné,Syrte massacrée,la Libye capturée... au tour de la Syrie....

Jeudi 20 octobre 2011
Kadhafi assassiné,
Syrte massacrée,
la Libye capturée.  
Il ne sont pas nés ceux qui me feront taire, qui m'empêcheront de hurler au crime et l'assassinat.
.....Il n'y a pas de victoire aujourd'hui, la "nouvelle Libye" est jonchée de cadavres et noyée dans le sang....
Les déclarations délirantes, hier, de certains responsables du CNT proclamant que Kadhafi était dans le sud et se préparait à reprendre le pouvoir avec l'aide des Touaregs, laissaient pressentir la nécessité qu'il y avait à assassiner le guide de la Révolution Libyenne.  
Pour ce faire on a bombardé, détruit sans vergogne la ville de Syrte, pour ce faire on n'a reculé devant rien...  
Conquérir la liberté par la force des armes soit, mais appeler une force étrangère à bombarder son propre pays, cela s'appelle de la haute trahison.  
Kadhafi n'était pas un saint, mais l'OTAN est un monstre sanguinaire qui tue et qui dévore.  
Il fallait en finir avec la Libye pour pouvoir s'attaquer à la Syrie.  
Le même scénario se met en place, un CNS bidon et à la solde de l'impérialisme et qui refuse tout dialogue avec le gouvernement Assad... Un CNS dont le seul but est de livrer la Syrie entre les mains de l'occident...
Beaucoup ne crieront pas de joie, beaucoup pleureront la mort du Guide, et ceux qui rient aujourd'hui ne riront plus demain...  
La Libye capturée,
ses richesses confisquées, vendues au plus offrant,
La riche Libye réduite en cendres...
Jour de deuil aujourd'hui pour le peuple Libyen,  
jour de honte pour le peuple français qui n'a pas su, pas voulu se lever pour défendre le peuple Libyen...  
jour d'imbécilité pour le peuple de France qui s'est laissé berner et qui laisse sa propre liberté disparaitre et partir en fumée...  
Jour de malheur pour l'Afrique toute entière …  
Honte pour la gauche française qui a trahi ses idéaux, vendu son âme au diable impérialiste et fait mine de démocratie .
Il n'y a pas de victoire aujourd'hui, la "nouvelle Libye" est jonchée de cadavres et noyée dans le sang.
Seuls les traitres se réjouiront de leurs forfaits et leurs soutiens auront à répondre de crimes contre l'humanité, pas aujourd'hui ni demain peut-être, mais un jour sûrement. leurs enfants petits enfants les maudiront et rougiront de leurs crimes.  
L'histoire ne s'efface pas aussi facilement que l'on voudrait ...  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire