samedi 21 mai 2011

Vers un printemps européen ! Les révoltes arabes ont passé le détroit de Gibraltar !

Le système social et économique des pays européens génère pauvreté et exclusion sociale, que les populations ne semblent plus à même de pouvoir encore supporter.
Au Maghreb,au moyen orient,en Europe,les jeunes se rebellent contre la vie chère, les bas salaires,la confiscation du pouvoir entre les mains de quelques uns, les plans d’austérité, le mépris des puissants envers les jeunes, les chômeurs, les pauvres,"les gens d'en bat".
Les "grands" partis de gauche ou de droite en panne d'idées et sans aucune emprise ni aucun ancrage politique au sein de la société,les jeunes ne veulent plus que ces partis parlent à leur place.
Leurs revendications sont légitimes: une juste répartition des richesses,une veritable démocratie,une société ouverte et la suppression des privilèges...
La révolution espagnole (les mouvements « d’indignés ») prend de l’ampleur et l’indignation gagne la jeunesse italienne, française et européenne.
Des mouvements de protestation de grande ampleur ont déjà eu lieu en Grèce et en Espagne.
La répression policière est généralement la seule réponse apportée par les pouvoirs politiques.

"La mémoire des opprimés ne s’efface jamais, et le souvenir des événements qui la composent ne cesse de nourrir la révolte."
Combattant de Rue ! Le combat continue ! Main dans la main ! Car l'avenir est incertain !....

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire