lundi 18 avril 2011

LA LANGUE DE BOIS (Une figure théorique consistant à détourner la réalité par les mots) لغة الخشب او لغة الهف

La langue de bois ! Un langage que tout élu sérieux se doit de maîtriser, éluder les questions embarrassantes, parler pour ne rien dire.

Parce qu’on ne peut pas être au sommet de sa forme tous les jours, la radio et la télévision mettent à la disposition des hommes politiques, le générateur de la langue de bois.
D’une utilisation très simple, il vous sortira des situations les plus embarrassante et vous évitera de faire des promesses que vous n’avez pas l’intention de tenir.

Il y a trois (03) catégories, et autant dans lesquelles, je vous laisse seul juge de vous placer :

1ere catégorie : vous ne comprenez aux discours langue de bois et pensez que ceci sont d’un niveau intellectuel très élevé, démontrant ainsi l’incroyable aptitude de celui qui les prononce.

2éme catégorie : vous disséquez les discours langue de bois et votre ego pseudo-intello-étiliste, vous permet d’en extraire le sens profond,ce qui procure en vous un sentiment de supériorité et d’appartenance à une caste spirituelle hors du commun.

3éme catégorie : vous lisez attentivement les discours langue de bois et vous comprenez qu’il s’agit de généralités qui peuvent avoir un sens pour celui qui se donne la peine d’en trouver un mais qui,en réalité,n’ont aucun intérêt si ne n’est celui d’embrouiller votre esprit et de vous donner l’illusion d’entendre ce que vous voulez entendre (ce que redoute la plupart des politiques).

N.B : c'est aussi un langage que tout responsable politique sérieux ou candidat à une élection doit maitriser, parler pour ne rien dire, brosser l'électeur dans le sens du poil, autant d'exercices dans lesquels la plupart des hommes politiques excelle.

P.s : La langue de bois est l’ingrédient de certains slogans, formules très générales, censées frapper les esprits et facile à retenir, mais cachant une certaine obscurité de l’argumentation et des buts recherchés.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire